Quelle typographie choisir pour son logo ?

Comme pour le choix des couleurs, celui des polices de caractères pour une identité visuelle ou un livre découle d’un long processus et d’un parti pris artistique. Encore une fois, il ne s’agit pas de sélectionner la première typographie qui nous tombera sous la main ou qu’on trouvera jolie.
On peut distinguer quatre familles de polices différentes. Voici les conseils d’une graphiste pour les identifier et savoir comment et quand les utiliser !
Les typographies serif connotent le sérieux et l'élégance

Les polices d’écriture Serif

Appelées également « à empattement », les polices serif sont majoritairement utilisées sur les documents imprimés. Elles permettent une meilleure lisibilité des textes longs imprimés, comme c’est le cas des romans de littérature. On les choisit le plus souvent pour le corps du texte, voire pour certains titres.

Elles connotent le sérieux, l’autorité, le respect, la tradition et l’élégance. Choisissez-les pour votre logo si vous voulez apporter de la grandeur à votre marque.

Exemple de marque utilisant ce type de police : Google

 

Les typographies sans serif sont simples et efficaces

Les polices d’écriture Sans Serif

Ces polices, dont l’autre appellatif est « sans empattement », sont plus majoritairement utilisées pour les contenus digitaux et sur le web. Les études tendent à démontrer qu’un long texte sur un écran se lit plus facilement lorsqu’il est écrit avec une police sans empattement. Sur les supports imprimés, on les choisit généralement pour les titres ou les éléments à mettre en relief, comme par exemple des encadrés.

Elles renvoient à des notions de simplicité, de modernité, d’objectivité et d’efficacité.

Exemple de marque utilisant ce type de police : Facebook

 

Les typographies cursives reflètent la féminité et la créativité

Les polices d’écriture Cursive

Ces polices, parfois dénommées « script » ont pour caractéristique d’imiter l’écriture manuscrite, de donner l’impression que le texte a été écrit à la main et non tapé à l’aide d’un clavier. Elles sont utilisées sur tous types de support, digital et imprimé. Cela dit, elles peuvent rapidement devenir illisibles, c’est pourquoi on veillera à ne les appliquer qu’à de courts textes ou à des citations, par exemple.

Une police cursive est généralement sélectionnée pour refléter la féminité, la créativité, le luxe ou donner un petit côté « fait maison » à une marque (pensez notamment aux étiquettes des bocaux de confiture Bonne Maman, qui donnent une impression d’authenticité alors qu’il s’agit d’un produit industriel).

Exemple de marque utilisant ce type de police : Instagram

 

Les typographies display sont les plus originales et singulières

Les polices d’écriture Display

Aussi appelées « décoratives », ce sont des polices inclassables, qui ne se ressemblent pas. En effet, elles ont une très forte personnalité et mettent l’accent sur l’aspect graphique et unique. Chaque police Display a ainsi sa propre connotation ou signification. Elles sont rarement utilisées pour de longues chaînes de texte mais plutôt mises en valeur en grand dans un titre ou un logo.

Ce sont les polices de l’originalité, de l’unicité et de l’expressivité par excellence.

Attention tout de même, certaines de ces polices peuvent vite devenir dépassées si leur design est trop inscrit dans une tendance.

Exemple de marque utilisant ce type de police : Disney

La typographie dans une identité visuelle est très importante, comm le sait chaque graphiste

Choisissez judicieusement

En résumé, les quatre principales familles de polices sont : serif, sans serif, cursive et display.

Le choix de la police ou des polices est un aspect essentiel de l’identité d’une marque. Elle peut véhiculer un symbolisme fort, et ainsi communiquer les valeurs et les objectifs de votre entreprise : ne les négligez pas !

À vous de jouer désormais 😉

Si cet article vous a plu et que vous voulez en discuter avec moi, n’hésitez pas à me contacter !