Le guide de la typographie : essentiels et termes techniques

La typographie est une composante primordiale de l’identité visuelle de votre entreprise. Elle l’est en réalité tout autant que vos couleurs, votre logotype… Découvrez dans cet article ce qu’est la typographie, son vocabulaire spécifique ainsi que des astuces de graphiste !

Le graphiste joue sur la casse des typographies lorsqu'il crée une identité visuelle

La casse

La casse est le fait qu’un texte soit en majuscules ou en minuscules. Un texte en majuscule va être dit en « capitales » et un texte en minuscules sera en « bas de casse ». On peut également trouver des « petites capitales », qu’on utilise par exemple pour écrire les siècles en chiffres romains.

 

Le graphiste joue sur la graisse des typographies lorsqu'il crée une identité visuelle

La graisse

L’épaisseur du trait de police peut varier tandis que sa hauteur demeure la même : il s’agit de la graisse. Il existe plusieurs niveaux de graisse, des plus fines aux plus fortes. Les variations de graisse renforcent le contraste visuel, tout en permettant de hiérarchiser les contenus et les informations importantes.

 

Le graphiste joue sur le contraste des typographies lorsqu'il crée une identité visuelle

Le contraste

Les différents traits d’un caractère peuvent présenter la même graisse ou au contraire varier de manière plus ou moins significative ; c’est ce qu’on appelle le contraste. Plus la graisse varie d’un trait à l’autre d’un même caractère et plus le contraste est élevé.

 

Le graphiste joue sur la chasse des typographies lorsqu'il crée une identité visuelle

La chasse

La chasse est la largeur du caractère et des espaces qui le séparent de la lettre précédente et de la lettre suivante (ces espaces sont appelées « approche »). Les polices peuvent avoir différentes largeurs. Elles sont souvent « régulières » mais peuvent être « condensées » lorsqu’elles sont plus étroites et « étendues » lorsqu’elles sont visiblement plus larges que la moyenne. De nombreuses polices existent avec des déclinaisons dans les 3 largeurs. 

Le graphiste joue sur le corps des typographies lorsqu'il crée une identité visuelle

Le corps

Le corps correspond à la grosseur d’un caractère. Selon les cas, il est exprimé en points, en pixels, en pourcentage ou en em. A noter cependant que deux polices de même corps n’auront pas la même largeur ni la même hauteur : on parle de différence d’encombrement. Avant de choisir une police pour un texte long, il faut toujours vérifier son encombrement afin de ne pas avoir de surprises sur la longueur du contenu. 

Le graphiste joue sur l'alignement des textes lorsqu'il crée une identité visuelle

Les types d’alignements

Il existe plusieurs façons de composer un texte : centré, justifié et aligné à droite ou à gauche (on parle aussi de « fer à droite » et « fer à gauche » ou encore de « drapeau à droite » ou de « drapeau à gauche »).

 

Le graphiste joue sur les différents empattements des typographies lorsqu'il crée une identité visuelle

Les familles de polices de caractères

Serif : Ce sont les polices avec empattement ( = petite extension que l’on trouve à l’extrémité des caractères). On les trouve majoritairement sur les supports imprimés. 
Sans serif : Ce sont les polices sans empattement. On les trouve surtout sur les supports digitaux.
Cursive : Ce sont les polices qui imitent l’écriture manuscrite.
Display : Ce sont les polices à l’identité graphique très marquée. Elles sont très différentes les unes des autres. 

La typographie dans une identité visuelle est très importante, comm le sait chaque graphiste

L’importance de la typographie dans une identité visuelle

La typographie fait partie intégrante de l’identité de marque d’une entreprise, il est donc essentiel de la choisir et de la travailler finement. Chaque police est porteuse d’une symbolique qui lui est propre, il s’agit donc de la sélectionner avec soin. En effet, en plus de votre logotype, vos typographies vont apparaître sur chacun de vos supports de communication. Il importe que ce soit toujours les mêmes et qu’elles renvoient un message cohérent et en adéquation avec vos valeurs et votre clientèle cible.

Voici quelques astuces utiles pour le choix de vos polices d’écriture :

  • Choisissez entre 2 et 3 polices, ni plus ni moins.
  • Ne choisissez pas de polices trop fantaisistes ou difficilement lisibles pour le corps du texte ou vos niveaux de titre.
  • Demandez-vous ce que connotent vos polices et si c’est en alignement avec vos valeurs d’entreprise
  • Faites beaucoup d’essais sur tous types de supports pour vérifier que les polices choisies conviennent
  • Jouez avec les caractéristiques évoquées dans cet article : corps, graisse, casse, chasse, approche…

Si cet article vous a plu et que vous voulez en discuter avec moi, n’hésitez pas à me contacter !